Les Logiciels Libres (Mooc Fun) [Jan. 24, 2020]

 Summary

Les logiciels libres (MOOC FUN)

Lien vers le site de l'auteur

Vous savez sans doute que le logiciel libre est gratuit. Mais cette gratuité a-t-elle un coup ? Nous allons voir que non seulement les logiciels libres sont gratuits mais qu’ils présentent également beaucoup d’autres avantages.
Ce qui caractérise un logiciel libre, c’est qu’il présente 4 degrés de liberté : la liberté d’utiliser, d’étudier et de modifier (ce qui suppose qu’on ait accès au code source), de partager copier distribuer et enfin d’améliorer le logiciel et de publier ses améliorations (là encore cela suppose qu’on ait accès au code source). La notion de partage et bien sûr très importante. Si vous montrez à l’un de vos camarades comment réaliser la table des matières dans un traitement de texte libre, vous pourrez aussi lui donner le lien pour qu’il télécharge ce logiciel et qu’i puisse faire la même chose que vous. Si vous faites votre démo avec un logiciel propriétaire, il se sentira probablement obligé d’acheter le même logiciel propriétaire.
Un logiciel libre c’est donc plus qu’un logiciel « open source », bien plus qu’un logiciel gratuit.
Voici quelques exemples de logiciels libres. Ils correspondent aux usages essentiels de l’informatique. Vous constatez qu’ils fonctionnent sous les trois principaux systèmes d’exploitation. C’est une qualité très importante : que vous ayez un ordinateur sous Windows, sous Mac OS ou sous Linux, si vous avez l’habitude d’utiliser des logiciels libres, vous ne serez jamais totalement perdu en passant d’un système à l’autre. Vous serez plus efficace plus productif avec votre système habituel, mais vous n’en serez pas prisonniers.
Voici d’autres logiciels libres pour le traitement des images ou le traitement du son. Ce sont des logiciels très performants. Par exemple, VLC est un très bon lecteur multimédia pour deux raisons : il fait très bien ce qu’il a à faire et il ne fait que ce qu’il a à faire.
Et surtout, il ne faut pas oublier notre petit pingouin : Linux.
On trouve des logiciels libres dans tous les domaines.
Le serveur Web le plus utilisé aujourd’hui est un logiciel libre : Apache
On comprend bien pourquoi les responsables de sécurité préfèrent utiliser des logiciels libres : ils ont accès au code source ce qui leur donne une maîtrise totale, alors qu’avec un outil propriétaire, ils ne peuvent pas toujours intervenir comme ils le souhaitent.
Les logiciels libres favorisent la mutualisation, la collaboration. Il n’est donc pas étonnant de constater que les outils collaboratifs sont souvent faits à partir de logiciels libres.
Par exemple, ce MOOC est hébergé par la plate-forme FUN qui utilise le logiciel libre OPEN EDX.
Il y a plusieurs types de licences dans le monde du logiciel libre, principalement deux. :
· les licences de type BSD, qui n’imposent aucune restriction (je fais un logiciel libre sous licence BSD, vous avez le droit de le modifier et de l’utiliser dans un logiciel propriétaire)
· les licences de type GNU GPL pour lesquelles il y a obligation de conserver le même type de licence (je fais un logiciel que j’ai diffusé avec cette licence, vous ne pourrez pas en faire un logiciel propriétaire).
Le monde du logiciel libre n’est pas un monde où l’argent ne circule pas. Un développeur, qu’il travaille dans une entreprise pour des logiciels propriétaires ou dans le cadre de logiciel libre, a le droit de nourrir ses enfants, de leur payer des études ;-)
Quels sont les modèles économiques qui font que le logiciel libre est très dynamique ?
Il y a bien sur le bénévolat et la mutualisation : un étudiant dans le cadre d’un projet d’études réalise un logiciel qui présente de l’intérêt. S’il publie son code, d’autres développeurs pourront l’améliorer, le compléter, le traduire pour l’utiliser dans leurs études ou dans une entreprise.
Parfois ce sont des associations qui soutiennent le développement de logiciels. Pour Firefox c’est la fondation Mozilla ; dans le cas de l’encyclopédie libre Wikipedia, il s’agit de la fondation Wikimedia. Elles font appel à des subventions, à des dons.
Autre modèle économique : la vente de services autour d’un logiciel libre ; tout ce qui fait qu’une entreprise utilisera ce logiciel de manière très performante.
Il y aussi le système de double licence : un logiciel peut être fourni avec une licence libre pour certains usages et une licence commerciale pour d’autres usages. C’est le cas du gestionnaire de base de données MySQL.
On trouve encore d’autres possibilités, comme par exemple la licence chrono dégradée : un logiciel est diffusé avec une licence propriétaire puis au bout de quelques années il est diffusé avec une licence libre alors que sa version plus récente reste en licence propriétaire.
Vous voyez que dans le monde du logiciel libre, les gens font preuve de beaucoup d’imagination pour rentabiliser leur travail sans rendre leurs clients captifs.
En utilisant des logiciels libres, avec des formats ouverts, vous favorisez l'interopérabilité mais aussi la pérennité de vos travaux : vous aurez toujours un logiciel permettant d'ouvrir le document que vous avez réalisé.

 Infos

Added by: Pablo Rodriguez
Updated on: Jan. 24, 2020, 6:45 p.m.
Duration: 00:05:57
Number of view(s): 182
Type: Culture
Main language: French
Disciplines:  Informatique / UFR Histoire Géographie Patrimoines

 Downloads
Video file(s) :
 Embed/Share

G+


Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
qrcode